Déroulement d’un stage de vélo

stage de vélo

Que ce soit pour le loisir ou le déplacement professionnel, le vélo a vraiment la cote aujourd’hui. En effet, en France en 2020, son utilisation a augmenté de 12 % en milieu urbain par rapport à 2019. Cette hausse est de 2 % en milieu rural. Cela traduit l’engouement des Français pour la petite reine. Certains n’hésitent d’ailleurs pas à participer à un stage afin d’être plus à l’aise sur leur engin.

Qu’est-ce qu’un stage de vélo ?

Il faut souligner que ce sont surtout les compétiteurs et les cyclistes professionnels qui participaient aux stages de vélo. Ils sont également appelés camps d’entraînement puisqu’ils permettent à ces derniers d’aligner les kilomètres. De plus, ces camps permettent aux professionnels de mettre un terme à la monotonie des entraînements à domicile. Ils peuvent alors rouler en groupe, sous le soleil et au grand air. Aujourd’hui, le stage de vélo s’ouvre aussi aux pratiquants amateurs. Ces derniers vont aussi profiter des avantages des entraînements en groupe jusqu’ici réservés aux cyclistes chevronnés.

Il faut toutefois savoir qu’il existe quelques conditions à remplir pour pouvoir participer à un stage de vélo. Effectivement, il est primordial de connaître votre niveau sur le plan sportif et celui du groupe que vous allez intégrer. Vous devez vous assurer que vous avez le niveau requis et que vous ne risquez pas de jeter l’éponge parce que les séances sont trop difficiles. D’autre part, il faut bien préparer le programme du stage. En outre, il ne faut jamais oublier que ce camp d’entraînement est tout d’abord des moments de vacances ! Donc, vous devez y trouver du plaisir, et même vous amuser.

Comment se déroule ce stage ?

Par définition, le stage de vélo se déroule au début de la saison de cyclisme. De plus, il a lieu dans les régions propices à ce sport et qui permettent à chacun de se dépasser. En règle générale, le stage prévoit une distance de 500 à 600 kilomètres à parcourir en 1semaine. Mais le parcours doit être suffisamment varié pour permettre à chaque participant de fournir l’effort nécessaire. Ainsi, il inclut la plupart du temps des :

  • Descentes,
  • Cols,
  • Reliefs,
  • Plaines, etc.

En outre, l’organisateur doit prévoir des accompagnateurs qui assistent les participants. Ils offrent alors une assistance en voiture à ces derniers. Des conseils et des briefings sont aussi prévus tout au long du camp d’entraînement. De même, les cyclistes ont droit à plusieurs ravitaillements en boissons énergétiques. Sans oublier que les accompagnateurs s’occupent aussi des massages et de la récupération des cyclistes. En fonction de l’organisateur que vous choisissez, vous pouvez aussi être accompagné par des capitaines de route. En cours de route, vous allez être hébergé dans des établissements soigneusement sélectionnés par l’organisateur. Cela peut alors être en demi-pension ou en pension complète. Sans oublier que le participant est libre de choisir les sorties auxquelles il veut prendre part.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *